Arabie_Saoudite

L’Arabie Saoudite : du pétrole aux énergies renouvelables

La production pétrolière de l’Arabie Saoudite est la première au monde devant les 3 membres réunis de l’O.P.E.P ( l’organisation des pays exportateurs) à savoir les Emirats arabes unis, l’Iran et l’Irak.
Pour maintenir le niveau de ses exportations d’hydrocarbures tout en répondant à la demande croissante de sa population, l’Arabie saoudite instaurera d’ici 2030 une stratégie pour sortir le pays de sa dépendance au pétrole.
En effet, l’hydrocarbures représente plus de 90% des revenus de l’Etat.
Pour mettre en oeuvre ce plan de transition énergétique, le premier producteur d’or noir  a besoin d’un budget à la hauteur de ce projet.

Comment être indépendant?

« D’ici 2032, le pays souhaite produire 50% de son électricité grâce aux énergies renouvelables et nucléaire ».

Les dirigeants saoudiens ont pris connaissances du danger de la dépendance du pétrole pour la stabilité économique et politique du pays. Pour résoudre ces problèmes de dépendance, un plan de « développement national » a été mis en place. 16 réacteurs nucléaires sont prévus d’ici 2032 pour un coût estimé à 100 Milliards de dollars.Ces réacteurs devrait fournir 25 % des des besoins en électricité des saoudiens.

Un projet de construction d’une des centrales de panneaux photovoltaïque (de 41 GW) au monde est également prévu d’ici 2032 en Arabie saoudite. Le pays prévoit également de développer ses filiales éoliennes (9 GW), de biomasse (3 GW) et de géothermie (1 GW).

L’eau une denrée rare…

En pleine essor, le pays fait face à une pénurie d’eau. La  faible pluviométrie, l’absence de lacs et de rivières font que le royaume d’Arabie saoudite ne dispose pas de réserve en eau. Bordée par la Mer rouge et le golfe persique, l’Arabie saoudite pour faire éviter d’épuiser les ressources en eau des nappes phréatiques et répondre aux besoins en population croissante, a mis en place d’important dispositifs.

Le royaume fort de son expansion est le premier producteur à l’échelle mondial d’eau dessalée, plus de 3 Millions de mètres cubes d’eau potable par jours.

Engagé dans les énergies renouvelables, l’environnement (réduction de l’empreinte carbone, préservation des nappes phréatiques,…) l’Arabie Saoudite  s’engage auprès de l’ONU et a publié sa contribution nationale à la Convention des Nations Unies contre le changement climatique (CNUCCC) dans le mouvement de conférence de Paris (COP 21).

Besoin de renseignements ? Appelez-nous au 01 43 82 59 75