Énergies renouvelables : les objectifs de la France peuvent dépasser l’horizon 2030

Énergies renouvelables : les objectifs de la France peuvent dépasser l’horizon 2030

 

Cap sur 2030

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique fixée d’ici à l’an 2030, la France pourrait dépasser ses objectifs, estime tout en confiance le Syndicat des énergies renouvelables  (SER). A une condition que la volonté politique, exprimée ne soit pas défaillante. 
D’ici à l’an 2030 donc, les besoins énergétiques des Français seront couverts par les énergies renouvelables. D’ores et déjà, plusieurs ménages, dans différentes villes françaises ont opté pour la transition énergétique.  
Pour ce Syndicat, à l’horizon 2030, les énergies renouvelables pourront atteindre 54% dans la production d’électricité. Au delà du seuil de 40% programmés par la loi. La chaleur, quant à elle, couvrira 38% de la consommation énergétique finale. 
La France dispose des atouts multiples pour faire décoller la croissance verte. Toutefois pour tenir ses engagements elle devrait « s’appuyer sur les gisements disponibles et divers enjeux du développement des énergies renouvelables: compétitivité des technologies, création d’emplois et d’activités économiques, gestion des conflits d’usage, etc » indique le Syndicat des énergies renouvelables dans un communiqué de presse. 
La formation plus qu’impérieuse 
 
La formation est un levier important pour porter les ambitions de la France, à dépasser les objectifs sur les énergies renouvelables, à l’horizon 2030. 
Notre établissement, l’Institut français de formation en énergétique  (IFFEN) fait sien les engagements de la France en matière de développement durable et d’environnement, en défendant, par son expertise, le volet formation. 

 

Besoin de renseignements ? Appelez-nous au 01 43 82 59 75